02 avr. 13

dans la rue

C'était la nuit, peu de monde dans la rue, je rentrais chez moi. Quelque pèlerins attendaient l'ouverture de la boîte de nuit du coin, mais rien de plus. J'étais tranquille, j'aime la nuit, j'aime marcher, voir mon ombre s'étirer au fur et à mesure des lampadaires. Plus qu'une vingtaine de mètres, je te vois. Soudain, ma mine réjouie de cette randonnée urbaine s'assombrit, comme si la lumière artificielle avait diminué de force. Je te reconnais tout de suite, même de dos, je pourrais te reconnaître. Je reconnais la forme de ton... [Lire la suite]

30 juil. 12

haine et mépris

        Imagine : un fil barbelé qui s'introduit délicatement dans ton urètre. Imagine les pointes de fer qui te blessent de l'intérieur. Imagine ma main qui tire le tout d'un coup sec!Imagine : un scalpel qui creuse un chemin sous tes ongles. Imagine qu'il ressorte à la fin de la phalange. Imagine que j'arrache la surface de tes doigts!Imagine : ta tête qui étouffe entre deux oreillers. Imagine un maillet qui vient te frapper chaque jour. Imagine que chaque fois, ton cerveau percute l'intérieur de ton... [Lire la suite]