23 juil. 13

Deutsche Qualität (5)

Il est peut-être 23 h 30, les enfants doivent être couchés. Du moins, devraient-ils l’être. Nouveau joujou proposé, des guitares lance-flamme. Je ne les connaissais pas, celles-là ! Puis, c’est encore Flake qui en prend pour son grade. Bâillonné, à quatre pattes, il subit les sévices du chanteur qui lui impose une douche en bon et due forme, avant de l’adresser au public. La scène se passe sur une plate-forme surélevée, mêlant allègrement horreur et grotesque, dans un alliage dont seul Rammstein a le secret. Encore une fois, Flake... [Lire la suite]

23 juil. 13

Deutsche Qualität (4)

D’autant que ce n’est pas fini. Sans doute la chanson la plus travaillée de Rammstein, et la plus réussie. Sans doute leur hymne, « MEIN TEIL » prend la suite. La mise en scène, vous connaissez, je me suis étendu dessus il y a un an et demi. En fait, regarder un concert pour la seconde fois, et au premier rang permet d’apprécier les détails, d’examiner la lumière, le décor, et, dans le cas présent, les effets scéniques. Ainsi, ais-je pu percer à jour la magie du chaudron en feu. Certes, Till est équipé d’un lance-flamme aux... [Lire la suite]
23 juil. 13

Deutsche Qualität (3)

Un rideau cache l’ensemble de la scène, tout est plongé dans le noir. Une série de notes angoissantes s’élèvent progressivement, suivies d’une quinte d’explosions. Des fusées jaillissent derrière le rideau, illuminant dans leur flash le décor. Le calme revient sur scène, tandis que l’excitation s’étale comme une trainée de poudre dans le public. Certains ont besoin d’une poignée de chansons pour chauffer leur auditoire, ce n’est pas le cas pour Rammstein. Deuxième salve de fusées, qui pètent en même temps que la batterie. Je n’ai... [Lire la suite]
23 juil. 13

Deutsche Qualität (2)

 Sur le terrain, je constate que les écrans sont apportent des conseils judicieux. « Il fait chaud, pensez bien à vous hydrater, mettre un chapeau, et tartinez vous de crème solaire ». Heu, juste pour info, la crème solaire, c'était pas le contenu du flacon que le videur m’a confisqué parce qu’il s’agissait d’une potentielle arme de destruction massive ? Si ? Autant pour moi, j’ai cru, l’espace d’un instant, et avec satisfaction, être un terroriste. Sur la droite, derrière des stands et autres barnums, la grande scène apparut... [Lire la suite]
23 juil. 13

Deutsche Qualität

Les oreilles qui sifflent, des courbatures dans les jambes, des bleus sur les bras, les yeux explosés, et la respiration encore un peu haletante. Tous ces signes chez quelqu’un d’aussi pacifiste que moi ne peuvent signifier qu’une seule chose : J’ai été au concert de Rammstein aux Vieilles Charrues, festival de Carhaix. Ne pratiquant des exercices physiques qu’une fois ou deux par an, justement à l’occasion de concerts, il allait sans dire que je devais me préparer comme il se doit. Playlist apprise par cœur, passée en boucle... [Lire la suite]
08 oct. 12

adoucir les moeurs

L'autre jour, comme tout les jours, j'étais dans le bus, en direction d'un lieu que les règles les plus élémentaires d'anonymat m'empêchent de signaler dans ces lignes. Je n'ai en effet pas très envie qu'une horde d'admiratrices et surtout d'admirateurs se rue vers moi et me suive à chacun de mes pas. Je suis de nature farouchement modeste, et je n'apprécie par conséquent la célébrité que quand elle m'apporte de l'argent.   Bref, sur cette ligne de bus, une belle bande de crétins a eu la bonne idée de monter quelques arrêts... [Lire la suite]

07 oct. 12

plomberie estivale

Le matin, certainement comme un certain nombre de mes congénères (à mon plus grand désespoir), j'aime me réveiller au rythme entraînant des images saccadées des clips vidéo. Histoire de m'habituer à la journée trépidante qui se déroulera dans mon cerveau, entre flash-backs, retours en avant, coq-à-l'âne et idées géniales, bref, tout ce que peut produire mon esprit syncopé en 18 heures d'éveil. Et sans doutes aussi pour me remettre des projections épileptiques de mes rêves et cauchemars.   Bref, j'aime commencer avec le bol de... [Lire la suite]
21 août 12

c'est faux!

      Tel que vous me voyez, j'ai une quantité assez incroyable de qualité. Je vais vous en faire la liste... Non, en fin de compte, je vais m'abstenir. Déjà que certains trouvent mes articles trop longs, je crains de battre un record de longueur si je fais la liste de mes qualités. Le plus simple serait de faire la liste de mes défauts. Un peu moins longue :-Je chante faux.  Voilà, c'est mon défaut. Le reste, ce sont des qualités. Mais quel défaut! C'est assez insupportable. Sans doutes, est-ce une bonne... [Lire la suite]
28 juil. 12

quand deux arts se marient

L'art fut, par le passé, affaire de cloisonnement. Sans doutes pour des raisons techniques avant tout. Une peinture n'avait rien à voir avec de la musique. La littérature concernait l'intellectuel tandis que la sculpture le visuel et peut-être le toucher. Bref. Les sens agissaient séparément, et mieux valait se boucher les oreilles en pour aller au musée des beaux-Arts, et fermer les yeux pour écouter un orchestre, ou déguster un bon plat de haute gastronomie.La seule manière de pallier ces problèmes résidait dans les arts du... [Lire la suite]
15 avr. 12

La grande fin du repas

eat me, drink me   Une longue soirée de teuf à n'en plus finir a la propriété étonnante de détruire des couples, et d'en reconstruire d'autres. Et c'est exactement ce que raconte Manson dans l'album suivant the golden age of grotesque. Il resta de longues années sans faire de musique, plus occupé d'entretenir son couple avec la strip-teaseuse Dita Von Tease. Plus occupé à continuer sa fête décadante dans son cabaret aux horreurs. Tant que la fête se répète, il n'avait rien de nouveau à dire. Seulement, nous l'avons vu,... [Lire la suite]
Posté par lonaneur à 20:30:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,