23 juil. 13

Deutsche Qualität (5)

Il est peut-être 23 h 30, les enfants doivent être couchés. Du moins, devraient-ils l’être. Nouveau joujou proposé, des guitares lance-flamme. Je ne les connaissais pas, celles-là ! Puis, c’est encore Flake qui en prend pour son grade. Bâillonné, à quatre pattes, il subit les sévices du chanteur qui lui impose une douche en bon et due forme, avant de l’adresser au public. La scène se passe sur une plate-forme surélevée, mêlant allègrement horreur et grotesque, dans un alliage dont seul Rammstein a le secret. Encore une fois, Flake... [Lire la suite]

23 juil. 13

Deutsche Qualität (4)

D’autant que ce n’est pas fini. Sans doute la chanson la plus travaillée de Rammstein, et la plus réussie. Sans doute leur hymne, « MEIN TEIL » prend la suite. La mise en scène, vous connaissez, je me suis étendu dessus il y a un an et demi. En fait, regarder un concert pour la seconde fois, et au premier rang permet d’apprécier les détails, d’examiner la lumière, le décor, et, dans le cas présent, les effets scéniques. Ainsi, ais-je pu percer à jour la magie du chaudron en feu. Certes, Till est équipé d’un lance-flamme aux... [Lire la suite]
23 juil. 13

Deutsche Qualität (3)

Un rideau cache l’ensemble de la scène, tout est plongé dans le noir. Une série de notes angoissantes s’élèvent progressivement, suivies d’une quinte d’explosions. Des fusées jaillissent derrière le rideau, illuminant dans leur flash le décor. Le calme revient sur scène, tandis que l’excitation s’étale comme une trainée de poudre dans le public. Certains ont besoin d’une poignée de chansons pour chauffer leur auditoire, ce n’est pas le cas pour Rammstein. Deuxième salve de fusées, qui pètent en même temps que la batterie. Je n’ai... [Lire la suite]
23 juil. 13

Deutsche Qualität (2)

 Sur le terrain, je constate que les écrans sont apportent des conseils judicieux. « Il fait chaud, pensez bien à vous hydrater, mettre un chapeau, et tartinez vous de crème solaire ». Heu, juste pour info, la crème solaire, c'était pas le contenu du flacon que le videur m’a confisqué parce qu’il s’agissait d’une potentielle arme de destruction massive ? Si ? Autant pour moi, j’ai cru, l’espace d’un instant, et avec satisfaction, être un terroriste. Sur la droite, derrière des stands et autres barnums, la grande scène apparut... [Lire la suite]
23 juil. 13

Deutsche Qualität

Les oreilles qui sifflent, des courbatures dans les jambes, des bleus sur les bras, les yeux explosés, et la respiration encore un peu haletante. Tous ces signes chez quelqu’un d’aussi pacifiste que moi ne peuvent signifier qu’une seule chose : J’ai été au concert de Rammstein aux Vieilles Charrues, festival de Carhaix. Ne pratiquant des exercices physiques qu’une fois ou deux par an, justement à l’occasion de concerts, il allait sans dire que je devais me préparer comme il se doit. Playlist apprise par cœur, passée en boucle... [Lire la suite]
11 juil. 13

défilé printemps-été 2013

 L’été est là, je pense que chacun de vous l’a remarqué. Maintenant, il reste plus qu’à choisir des attitudes appropriées pour supporter ces chaleurs, ce soleil, et tutti quanti. Comment faire ?   Plusieurs solutions s’offrent à nous. Certaines personnes, qui déjà se plaignent alors qu’il y a deux semaines, désespéraient de ne voir à l’horizon que de la grisaille, doivent suivre ce premier conseil prodigué par votre serviteur : se mettre la tête dans le congélo jusqu’à ce que mort s’ensuive. Je veux bien en aider... [Lire la suite]
Posté par lonaneur à 18:46:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 juil. 13

de la chair fraiche

  Dans le monde, les plus grands cuisiniers sont des hommes. Je n'y peux rien, c'est comme ça. Les chefs sont masculins, les femmes se contentent de faire à manger pour leur famille. Il suffit de regarder les statistiques. Je ne m'étendrais pas sur les raisons de cette réalité, mais je me contenterais de dire qu'il faut moins d'ambitions pour nourrir simplement une famille.   Donc, les hommes sont les meilleurs, et je le prouve moi-même chaque jour. Je cuis du riz basmati à merveille, je réchauffe de la soupe comme un... [Lire la suite]
27 juin 13

fumigènes

            La première fois, ce fut lors de ma deuxième année de fac. À la recherche de quelque chose de différent qu’une simple murge à la bière bon marché, nous avons passé la porte d’un salon de thé oriental. Ici, évidemment, il faut entendre bar à chicha. Une odeur parfumée nous accueillit. L’ambiance était travaillée. Plusieurs salles, baignées dans la pénombre, des faux murs évoquant des grottes touarègues, et des tapis et autres tentures aux inspirations purement orientales. Dans chacune... [Lire la suite]
12 juin 13

ça chauffe !

  L’avez-vous constaté ? Les derniers mois que nous avons vécu furent passablement mauvais. Même ceux qui ne sortent jamais de chez eux, n’ouvrent pas les volets, ils ont été bombardés par la télé, la radio, internet, qui se lamentaient les un autant que les autres du temps détestable et désagréable que nous avons supporté.     La pluie, la neige jusqu’en avril, les nuages, le thermomètre au plus bas. Rien de rassurant. Les mines étaient moroses, et les plaintes se multipliaient. Partout, plus qu’à l’accoutumée,... [Lire la suite]
29 mai 13

défaite des mères

J'en suis bien conscient, je suis en retard de près de trois jours. Seulement, ne dit-on pas mieux vaut tard que jamais. Alors, à l'instar des résidus de capotes qui montrent leur reconnaissance en fabricant toute sorte d'objets inutiles et culinairement désastreux à base de pâtes, de boîtes à camembert et de papier crépon ; à l'instar de n'importe quel rappeur lobotomisé français qui se doit de dédier une chanson à sa maman, dans une syntaxe qui n'a rien à envier à la rédaction d'un CP, et la place entre deux chansons faisant... [Lire la suite]