3095092553_2_13_HwlqOisn


Du coup, il me restait le matin à remplir. J'allais voir un chanteur gothique, j'allais être entouré de gothiques, ma meilleure chose à faire serait de de commencer ma journée parmi les morts. N'aimant pas les cimetières pour leurs aspects désordonnés, me voici rendu aux Catacombes. J'y verrais sans doutes plus de morts que dans un cimetière. De plus près, dans une atmosphère climatisée et obscure. Quelle bonne chose!
 

02

Une queue se formait déjà derrière les portes, à une demi-heure de l'ouverture. Ma prévoyance exceptionnellement efficace fut encore une fois emprunte d'un certain génie, car derrière moi, plusieurs centaines de touristes macabres attendaient. Tous attroupés pour faire comme moi. C'est flatteur. Qu'est-ce que ça sera quand les gens saurons que je suis célèbre!
 
 

3095092553_2_5_41T3jPal

La descente est longue, mais au final, les mots ne peuvent décrire véritablement ce que j'ai vu en bas. Certains y verront des os, j'y ai vu des morts, j'ai pensé à chaque personne derrière ces os, j'ai pensé aux chiens qui rêveraient d'une telle cave de grands crus. J'ai pensé aux archéologues futurs pour qui les Catacombes équivaudraient à une mine d'or. Si bien sûr, leur vient l'idée de creuser à 1000 pieds de profondeur.
 

3095092553_2_9_QfMTS9tu



Tout était parfaitement rangé, on aurait dit mon appartement! Macabre, et bien rangé. Problème : je pense qu'il m'aurait fallut quand même un petit noeud dans le ventre pour mieux profiter de l'horribilité des lieux. Le concert du soir ne m'angoissait pas plus que ça, ce qui aurait été utile... Un jour, peut-être, je retrouverais ce que veux dire « peur ». A moins que mon esprit soit allé trop en avant.
 

3095092553_2_11_NyLAj1CO



De retour au soleil, il me restait plus qu'à rencontrer le Roi du Macabre, le Révérend comme certains l'appelaient.
 
(première publication : 8/6/2012)