"Bonjour, je me suis inscrit dans votre agence il y a cinq ans, et je voudrais savoir si il y a enfin du travail pour moi."
"Je suis désolé, mais pour l'instant, nous n'avons pas été appelé, mais nous vous conseillons de rappeler plus tard"

Lundi, du chômage
Mardi, du chômage
Mercredi, du chômage
Jeudi, du chômage
Vendredi, du chômage
Qu'est-ce que ça m'énerff!

L'article 25 de la déclaration des droits de l'homme stipule que tout homme a le droit à un travail. C'est à dire que si je demande du travail, on doit m'en donner. J'en demande, j'en ai pas, la France se dit le pays des droits de l'homme, mais n'assure pas ce droit élémentaire. La France est un mensonge.

L'esclavage n'existe plus, il a été remplacé par les agences d'intérim. Même fonction, même rôle, mais pas le même nom. L'esclavage n'existe plus.

"Bonjour, je vous appelle pour savoir si il y a encore du chômage"

Travailler plus pour gagner plus.
Chômer plus pour glander plus.

Coluche a dit: "on dit que les gens aimeraient avoir du travail, c'est pas vrai, l'argent
leur suffirait." Il n'a pas tort, seulement,

Travail vient du latin, tripalum, qui désigne un instrument de torture.
Le travail est notre torture, qu'est-ce qui a pris à Adam de bouffer cette putain de pomme?!

Chez les romains, la valeur était l'otium, c'est à dire, l'oisiveté, s'adonner à des activités intellectuelles, ou sportives, ou feignasser. A l'époque, le negotium, négoce était une malédiction. Pourquoi ne retournons nous pas aux valeurs de nos aînés?

Si tu travailles pas à l'école, tu sera balayeur ou au chômage, disait ma mère qui était balayeuse. J'ai travaillé à l'école, j'ai été balayeur, je suis au chômage. Peut-être qu'en écoutant pas ma mère?...

Il n'y a pas de débouché.

Les étudiants travaillent l'été dans un supermarché en sachant qu'après la fac, ils auront un bon emploi.
Les supermarché embauchent des étudiants en sachant qu'après la fac, les étudiants seront toujours derrière une caisse.

Le travail c'est la santé, ne pas en faire, c'est la conserver.

Travaille la journée, panse tes plaies le soir. Ou l'inverse.

6 jeunes diplômés sur 10 n'ont pas trouvé de boulot, et après on nous dit que le monde tourne rond.

"Nous n'avons pas de travail pour le moment"

Un étudiant qui travail est compté dans les statisques comme étant un travailleur
Un étudiant quine travaille pas n'est pas compte dans les statistiques comme étant un chômeur.

Un intérimaire touche une prime de précarité d'une valeur de 10% de son salaire. Mais si dans le mois, il ne travaille pas, 0 + 10% = quand même 0.

Des élèves de 5e visitent une usine. Ils se foutent de la gueule de tout ces gens qui travaillent dur, ils ont raison, ils avaient qu'à travailler mieux à l'école. Le professeur leur dit alors: Vous voyez, si vous n'avez pas votre bac, vous travaillerez sans doutes ici... Si vous avez votre bac aussi, d'ailleurs.

Mémoires d'une caissière. L'une des anecdotes présente un enfant turbulent et sa mère à la caisse. La mère dit à son morveux: tu vois, si tu ne travailles pas à l'école, tu sera caissier. La caissière avait un doctorat en lettres.

Le chômage augmente.
C'est la crise.

Travailler plus pour gagner plus, c'est bien. Moi j'aimerais travailler pour gagner.

Beaucoup de gens ont un plan de carrière qui se résume de gagner à euromillion

Si il se démerde bien, un mendiant gagne plus qu'un smic horaire. C'est un problème, je propose d'abaisser la rémunération des mendiants.

Nos parents ont connu le plein emploi. Aujourd'hui, c'est fini, il n'y a plus de travail, tout a été pris. Comment se faire voler par ses parents.

Il n'y a pas de travail. Pourquoi? Parce que. D'accord.

hého, hého, on va chercher du boulot.
hého, hého, on rentre sans boulot.

(première publication : 23/6/2009)